{A lire de toute urgence} L’Infini + un de Amy Harmon

P1040376

Auteur : Amy Harmon

Titre : L’Infini + Un

Editeur : Robert Laffont Collection R

 

Résumé :

Bonnie est une jeune chanteuse à la mode, mais elle veut en finir avec la vie. Et tandis qu’elle hésite, debout sur la rambarde d’un pont, Finn débarque et la sauve. Elle monte donc par pure provocation dans sa voiture et ils partent ensemble en direction de Las Vegas… Seulement, entre la découverte du passé de Finn et la police qui se lance bientôt à leur poursuite, le road trip des deux jeunes gens se complique rapidement.

 

Avis :

+ + C’est un véritable coup de cœur pour moi que ce roman ! Je découvre tardivement Amy Harmon dont j’entends beaucoup parler depuis un bon moment mais c’est un plaisir d’avoir attendu parce que je sais qu’il y a d’autres de ces romans qui m’attendent sagement chez mon libraire *o*

 

+ + J’aime beaucoup les road trip surtout que celui-ci est assez original, la route change constamment et dynamise énormément le voyage ! On est un peu perdu mais les personnages ne quittent pas leur but des yeux !

+ + L’histoire d’amour est vraiment trop mignonne ! Ça c’est dit j’ai pas grand-chose à ajouter ! Pas trop de mièvrerie et pourtant beaucoup d’eau de rose ! Un juste milieu selon moi !

+ + Les choses sérieuses commencent ici ! J’ai beaucoup apprécié le passé de Finn, sa vision de la prison, on ne s’appesantit pas du tout sur ce passage de sa vie et pourtant en quelques mots, l’auteur nous plonge irrémédiablement dans l’ambiance et l’enfer qu’il a vécu ! La violence, la menace constante, les choix que l’on est obligé de faire ! Aux Etat-unis, ainsi que dans de nombreux pays dit « civilisés » (on passe donc sur les détails de ceux qui ne le sont pas) aller en prison c’est être contraint à survivre ! C’est un peu encourager l’échelle sociale de la violence, enfermés dans les conditions qui sont les leurs, comment ces hommes et femmes sont sensés revenir dans le droit chemin ? Bref je m’égare, mais le monstre qui hante Finn a beau n’être qu’évoqué par moment, ces rares descriptions m’ont fait frissonner…

+ + J’ai beaucoup apprécié aussi le fait que la jeune star a qui le monde sourit veuille en finir avec la vie et que jamais personne ne l’apprenne… J’en ai vraiment marre que les gens ne trouvent pas assez d’empathie pour se mettre à la place des autres ! Ce n’est qu’un personnage mais son histoire est très réaliste et ce n’est pas parce qu’on est plein aux as, qu’on a une carrière florissante et compagnie qu’on est heureux… Les gens jugent sur ce qui transparaît… Certes il y a toujours pire ailleurs… mais est-ce que c’est pour autant que ce n’est pas grave chez nous ?

+ + En somme les personnages sont terriblement attachants ! Petit bonus pour les histoires de paradoxe de Finn qui m’ont fascinée du début à la fin ! Et pour la référence constante à Bonnie et Clyde qui m’a fait rire et inquiété tout du long !

 

Ceux qui ont aimé aimeront (et inversement) : Cocky Bastard (Vi Keeland et Peneloppe Ward)

 

Note : 20/20P1040377

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s